Alsace 20 vu depuis l'autre côté de l'écran

Alexia Ighirri

— 

Fin août, Alsace 20 a posé ses valises, micros et caméras dans de nouveaux locaux – inaugurés vendredi* – sur l'avenue de Colmar à Strasbourg. Un déménagement consécutif à la vente de la chaîne de télévision régionale par le Crédit Mutuel « qui nous va finalement bien. On est un média indépendant, même si on ne s'est jamais senti oppressé par une politique de groupe auparavant, souligne Olivier Hahn, directeur d'Alsace 20. On a trouvé des locaux plus fonctionnels, au même loyer mais avec 50 % de superficie en plus. »Soit 700 m² où vont et viennent près de vingt personnes – en grande majorité des journalistes – entre reportages sur le terrain et montages vidéo.

Si le second étage comporte essentiellement les bureaux de la direction et de la rédaction, le plus gros de la production audiovisuelle se trouve aux niveaux inférieurs. Les « boxes de montage » au premier. Au rez-de-chaussée, la régie, le plateau sur fond vert (pour le JT, la météo ou « Sous le gril ») et celui qui accueillera les émissions « Club Racing », « Le rendez-vous santé » ou bien la future soirée électorale, autour de l'ancienne table utilisée dans le journal d'Arte. Chaque année, les équipes d'Alsace 20 produisent cinq cents heures de programmes, avec un budget de 1, 5 million d'euros. « On a l'un des plus petits budgets parmi les télévisions locales, mais on a la deuxième audience », livre le directeur de la chaîne, s'appuyant sur une étude publiée par le conseil régional du Nord-Pas-de-Calais. En moyenne sur une semaine, 250 000 Alsaciens regardent la chaîne locale.