Ni Guignol ni Don Quichotte face au Real

— 

La SIG ne construit pas un château en Espagne de sa confrontation face à la maison blanche du Real Madrid, ce jeudi à 20 h 45 au Rhenus pour la 4e journée de l'Euroligue. Un monde sépare les deux clubs : financièrement (5, 7 millions d'euros de budget contre 30), au niveau du palmarès (8 Euroligues madrilènes) et au niveau de l'effectif. « C'est un club qui fait rêver, concède le pivot Romain Duport. C'est la meilleure équipe d'Europe avec des joueurs incroyables à tous les postes. N'importe lequel serait le joueur dominant dans une autre équipe. » La SIG a l'intention de jouer le coup à fond en prenant exemple sur Nanterre, tombeur de Barcelone, jeudi dernier. « On a une chance sur cent, reconnaît Romain Duport. Mais si on baisse la tête, on va en prendre 30 ou 40 [points]. On ne peut pas passer pour des guignols. » F.H.