Une plainte contre le zoo de l'Orangerie

— 

L'établissement strasbourgeois est dans le collimateur d'une association de défense des animaux. Code animal a en effet déposé une plainte contre les Amis du zoo de l'Orangerie. « Il ressort des enquêtes et des expertises de l'association que les conditions de détention des espèces présentes dans ce zoo, ne permettent pas de satisfaire leurs besoins physiologiques », explique Code animal, qui cite en exemple les paons qui ne bénéficieraient pas verdure ou les aras qui manqueraient d'espace pour voler. L'association demande ainsi la fermeture du zoo et « la saisie des animaux en vue d'un replacement dans un milieu respectant leurs besoins élémentaires ». « Il s'avère que toutes les conditions imposées par l'arrêté de mars 2004 sont respectées, se défend Nicolas Herrenschmidt, président des Amis du zoo de l'Orangerie. De fait, il n'y a strictement rien qui puisse justifier les critiques émises en l'occurrence. » A.I.