Des contrôles continus pour les vacances

— 

« 140 km / h constatés au lieu des 110 autorisés », annonce le major Gerne, commandant la brigade motorisée de la gendarmerie de Strasbourg. En embuscade avec ses hommes sur la route D1083 il explique : « Les trois principales causes d'accidents sont la vitesse, le refus de priorité et l'alcool. » Si le bilan de l'accidentologie dans le département en 2012 est positif, notamment concernant les blessés hospitalisés qui ont vu leur nombre baisser de moitié (-42, 90 %) tout comme celui de tués sur la route (-10, 86 %), les autorités restent très vigilantes. Après des contrôles de taux d'alcoolémie au sortir des discothèques ces derniers jours, les contrôles de vitesses et les initiatives de préventions se multiplient. C'est ainsi que, dans le cadre des rencontres de la sécurité, cinq ateliers différents se tiendront au centre commercial Place des Halles ce samedi. Gilles Varela