Un Goncourt qui promeut Strasbourg

— 

Un hasard fortuit. Goncourt de la Nouvelle 2013, L'Etrange Affaire du pantalon de Dassoukine de Fouad Laroui évoque dès sa troisième page une affichette où est écrit « la promotion de la cuisine alsacienne et de ses vins ». ça tombe bien, le prix va être décerné à l'auteur marocain ce samedi à Strasbourg, à la Médiathèque Malraux, dans le cadre des Bibliothèques idéales. Une coïncidence qui fait sourire Souad El Maysour, vice-présidente de la CUS en charge de la culture et de la lecture publique.

A Strasbourg depuis 2001, en public depuis 2008, le Goncourt de la nouvelle peine à sortir de l'anonymat. « Les auteurs récompensés ne sont pas toujours les plus connus, la forme littéraire n'est pas non plus la plus appréciée en France », constate Souad El Maysour. L'humour et l'écriture de Fouad Laroui décapent ces deux a priori. F. H.