Rencontre du type au vélo

©2006 20 minutes

— 

Aux commandes de son fidèle destrier à deux roues, il dispense ses messages aux Strasbourgeois vêtu d'un drapeau européen en guise de cape. Super-héros ou doux rêveur ? « Les gens pensent de moi ce qu'ils veulent. Je m'en fous, explique Tomi. Je veux juste aider les autres comme Don Quichotte. » Un personnage haut en couleur qui passe sa vie entre l'Alsace et l'Allemagne, la Suisse et le Luxembourg : « Je suis borderline », aime-t-il à se définir. « Un malin », qui à l'âge de 56 ans, court de séminaires en conférences universitaires. « J'ai été avocat, chauffeur ou encore veilleur de nuit. Je travaille cinq ans et je recommence tout à zéro. » Sans oublier des postes au sein des institutions européennes, lui que l'on surnomme Lady Europa. A la question, « mythomane ou provocateur ? », il répond : « Mon père était schizophrène, ma mère mytho, alors... »

P. W.