Strasbourg

Contestations contre le projet de prévention de la délinquance

Comme dans plusieurs villes, (voir page 4), les opposants au projet de loi de prévention contre la délinquance se sont rassemblés samedi après-midi à Strasbourg. A 12 h 30 sur la place Kléber, une dizaine de militants du MJS, de la CGT-jeunes et de l...

Comme dans plusieurs villes, (voir page 4), les opposants au projet de loi de prévention contre la délinquance se sont rassemblés samedi après-midi à Strasbourg. A 12 h 30 sur la place Kléber, une dizaine de militants du MJS, de la CGT-jeunes et de l'Union nationale lycéenne, ont effectué un « happening » politique pour dénoncer le texte. Après s'être attachés aux mats des drapeaux tricolores, ils ont exhibé des pancartes mentionnant les motifs de leur arrestation virtuelle, tel que « s'est regroupé à deux en bas de son immeuble » ou « n'a pas dit bonjour à la police ». « Certes, notre action est caricaturale, mais c'est parce que le projet de loi proposé par Sarkozy est une caricature d'état sécuritaire », a expliqué Baptiste Heintz-Macias, animateur fédéral du MJS. Puis à 14 h 30, toujours sur la place Kléber, environ 150 personnes se sont rassemblées contre ce projet, à l'appel notamment du collectif « 7-8-9 ».

J. Barbier