Une presqu'île se profile dans la ville

©2006 20 minutes

— 

Lourd menu, cet après-midi, pour les élus de la ville, réunis en conseil municipal à partir de 16 h. Grands travaux et orientations budgétaires figurent notamment au programme.

Le môle Austerlitz rebaptisé.

Depuis décembre 2005 s'y déroule le chantier de la future grande bibliothèque-médiathèque. L'ensemble, qui jouxtera la Cité de la musique et de la danse, les Archives et le Vaisseau, devrait s'appeler « Presqu'île André-Malraux », si le conseil valide le choix proposé par la commission de dénomination des rues. L'instance municipale devrait aussi approuver le programme d'aménagement des espaces publics du site, qui comprend la rénovation des berges et la création de quatre passerelles réservées aux piétons et aux cyclistes.

La Meinau transformée.

Le conseil se penchera sur la signature par la ville d'une convention avec l'Agence nationale de rénovation urbaine. Portant sur un montant de 186 millions d'euros versés par l'organisme, l'accord prévoit, comme axe majeur, la démolition de 565 logements, alors que 670 seront construits et 873 réhabilités. Un centre commercial sera également déployé autour de la place de l'Ile-de-France et un pôle d'activité tertiaire de 3 500 m2 sera créé sur l'avenue de Normandie.

Le budget 2007 étudié.

En attendant l'examen proprement dit, dans deux mois du budget primitif, le conseil étudie aujourd'hui les orientations budgétaires. La ville table sur un investissement opérationnel de 113 millions d'euros en 2007 contre 99 cette année.

J. B.

La mairie dit vouloir miser sur l'autofinancement pour assumer les investissements de 2007. Selon la ville, la dette par habitant sera de 587 e (1 036 e en moyenne dans les grandes villes).