Un fort appétit pour le fast-food

Floréal Hernandez

— 

Chez Pur etc, on privilégie les produits locaux et, si possible, bios.
Chez Pur etc, on privilégie les produits locaux et, si possible, bios. — G. Varela / 20 Minutes

La carte de la restauration rapide à Strasbourg ne manque pas de choix. Cet été, elle s'est même enrichie avec des fast-food casher, bio et de cuisine alsacienne.

Burger casher. Boulevard Clémenceau, l'Empire Steak Building a ouvert fin juillet. La proximité du lycée Kléber a convaincu Jérémy El-Haik de s'installer là. Il avait aussi remarqué qu'à Strasbourg « parmi les huit ou neuf restaurants casher, aucun n'était un fast-food » alors il a créé le sien. Côté cuisine, des burgers où tout est fait maison – « Le pain, les sauces, et la viande est hachée deux fois par jour », précise Jérémy El-Haik  – avec quelques ingrédients de la cuisine juive.

Fast-food alsacien. Dans la rue, Pierre Allspach trouvait des produits de snacking comme « des burgers, des pâtes, des salades… mais pas de produit avec une recette locale ». Alors il a créé Hopla Food, début juillet, rue d'Austerlitz. Une des difficultés à surmonter : le packaging. « ça a été le plus dur d'en trouver un agréable qui permettait de ne pas se mettre de la tarte flambée partout », sourit-il. L'offre d'Hopla Food se limite pour l'instant à des flammekueches et des mignardises, d'autres produits doivent sortir du four d'ici à la fin de l'année.

Du local avant tout. Pur etc a ouvert sa deuxième enseigne à Strasbourg, Grand'rue, juste avant l'été. Le concept n'a pas changé. « On propose des produits cueillis aux environs, explique Vincent Viaud, cofondateur avec Héloïse Chalvignac. On essaie d'avoir le maximum de références bio. » La carte évolue très régulièrement en fonction des saisons et des propositions des producteurs. Et si les fruits et les légumes trustent les plats, les protéines peuvent y prendre place ou non. L'enseigne a une gamme végétalienne.