Ries veut une concertation sur le péage urbain

©2006 20 minutes

— 

Faudra-t-il payer pour rouler dans le centre de Strasbourg ? Dans la droite ligne de l'annonce effectuée lundi par Dominique de Villepin, le ministre des Transports Dominique Perben devrait lancer dans les prochaines semaines un appel à projets auprès des grandes agglomérations afin de réfléchir à l'éventualité de péages urbains pour voitures. « Mieux vaut tard que jamais, même si cette annonce va dans le bon sens », a réagi hier Roland Ries, ancien maire et sénateur (PS). Dans un rapport réalisé en 2002 pour le commissariat au Plan, il suggérait de « rendre juridiquement possibles les péages urbains en accordant aux maires le pouvoir d'en instaurer ». Quatre ans plus tard, Roland Ries n'a pas changé d'avis, mais reste prudent sur la mise en place d'une telle mesure à Strasbourg. « L'affaire n'est pas simple, mais la ville mérite une vraie concertation sur la question, explique l'élu. On ne peut continuer sur la seule logique d'une libre pénétration des automobiles dans le coeur de la ville. »

J. B.