Pour percer, Mulhouse s'offre Lepers

©2006 20 minutes

— 

Depuis lundi, Mulhouse fait sa pub sur les ondes pour améliorer son image. La ville a investi 420 000 e dans cette campagne nationale, diffusée jusqu'au 23 novembre. Les spots vantent le dynamisme de Mulhouse, en particulier ses infrastructures de transport, tramway et EuroAirport en tête. Des thèmes savamment choisis, tout comme les horaires de diffusion des messages. Ces derniers s'intègrent en effet dans les tranches d'information des radios, le but étant de séduire les cadres et les dirigeants d'entreprises. Le tout sur le mode humoristique, avec l'animateur Julien Lepers du jeu télé « Questions pour un champion » dans son propre rôle.

Pour Jean-Marie Bockel, le sénateur-maire (PS) de Mulhouse, il s'agit de combler « un déficit de notoriété et d'image dont la ville souffre depuis longtemps. C'est un handicap pour notre attractivité, il faut donc montrer que Mulhouse est en pleine mutation avec le tramway que nous venons d'inaugurer et le TGV-Est que nous nous apprêtons à accueillir. » Philippe Trimaille, porte-parole du groupe UMP au conseil municipal, estime pour sa part que « tout ce qui contribue à lutter contre la mauvaise image de Mulhouse est une bonne chose. Mais cette mauvaise image est d'abord liée à l'insécurité et à la paupérisation. Cette campagne n'aura donc un impact fort que si elle est doublée d'un véritable projet pour la ville. »

Ludovic Meignin

D'une durée d'environ 30 secondes, les spots de la ville de Mulhouse passeront 135 fois au total sur RTL, France Inter, Europe 1, France Info et les antennes locales d'Europe 2 et de Radio Dreyeckland.