Strasbourg

La politique en quête de jeunesse

Les débats aussi forment la jeunesse. Arrivés avant-hier, cinquante-six Européens de 18 à 25 ans, issus de pays membres du club de Strasbourg, participent jusqu’à dimanche au 1er Forum européen des jeunes

 Les débats aussi forment la jeunesse. Arrivés
avant-hier, cinquante-six Européens de 18 à 25 ans, issus de pays membres du club de Strasbourg, participent jusqu’à dimanche au 1er Forum européen des jeunes. Toute la semaine, en compagnie de quelques Strasbourgeois, ils prendront part à des débats et des ateliers sur l’implication des jeunes dans la vie publique. «L’objectif est de pouvoir encourager les jeunes à participer à cette vie publique, mais aussi de comprendre leurs attentes politiques », souligne FrédériqueLoutrel, déléguée à la Petite enfance et à la Jeunesse à laCUS. Pas besoin en tout cas de convaincre ces cinquante-six Européens : tous sont engagés dans des conseils de jeunes. « C’est en incitant les jeunes à participer localement qu’on
les fera s’intéresser à la politique », explique Iva, 21 ans, venu de Maribor (Slovénie). Al’issue de leurs travaux, les intervenants, qui tiennent un blog sur www.forumjeunes. strasbourg.eu, rédigeront une « déclaration de la jeunesse ».

J. B.