Salle comble pour le meeting de DSK

©2006 20 minutes

— 

« On est débordé », lâche, presque satisfait, un militant chargé d'organiser l'entrée des spectateurs dans la salle Schumann du Palais des congrès, où Dominique Strauss-Kahn organisait un meeting samedi soir. Militants ou sympathisants socialistes, sept cents personnes ont rempli la salle pouvant contenir quatre cents places. A une petite dizaine de jours du premier tour de la primaire socialiste pour la prochaine élection présidentielle, la présence de l'un des candidats a mobilisé jusqu'aux partisans déclarés de Ségolène Royal, qui n'étaient pas venus pour siffler. « Je suis là car le débat fait la force du PS », explique le député Armand Jung, qui confie tout de même « ne pas être sûr de rester jusqu'au bout ».

Exposant son programme puis répondant aux questions du public, DSK a su séduire son auditoire. « On sent un mouvement parmi les militants, sa victoire est tout à fait possible », déclare la députée européenne Catherine Trautmann, en allusion à la remontée de son favori dans les sondages. Car parmi les militants du département, la candidature de Ségolène Royal rassemble moins qu'il y a quelques mois. « J'ai longtemps été “royaliste”, mais je constate que son discours est surtout fondé sur des valeurs. Ce soir, j'ai entendu un programme », raconte Suzanne à la sortie du meeting. « Il y a effectivement un mouvement parmi les militants, mais cela ne suffira pas. Il aurait peut-être fallu quelques jours de campagne supplémentaires », regrette pour sa part Denis, militant depuis une dizaine d'années.

Jonathan Barbier

La fédération PS du Bas-Rhin invite ses militants et sympathisants à assister mardi, dès 20 h 30 au Camionneur, à la retransmission du dernier débat télévisé des candidats socialistes.