Trois bouées de sauvetage pour l'écomusée?

©2006 20 minutes

— 

La chambre commerciale du tribunal de grande instance de Colmar a confirmé hier la poursuite de la procédure de sauvegarde de l'écomusée d'Ungersheim (Haut-Rhin) jusqu'au 21 mars prochain. Seule nouveauté annoncée : « Il existe trois plans de continuation à l'étude », a indiqué Pascal Schultz, procureur de la République. Jusqu'à présent, seule la solution proposée conjointement par la région Alsace et le conseil général du Haut-Rhin était connue. Rien n'a filtré sur les deux nouvelles options évoquées hier. Jacques Rumpler, président de l'association Ecomusée a simplement déclaré que « toute information sur d'autres plans serait spéculative ».

J. B.

Le plan proposé par la région Alsace et le conseil général du Haut-Rhin propose notamment d'investir 2,2 millions dans l'écomusée. Une cinquantaine de postes, sur une centaine actuellement, serait supprimée.