Grève au foyer de l'enfance

Thomas Calinon

— 

Les éducatrices du foyer cesseront le travail ce mardi.
Les éducatrices du foyer cesseront le travail ce mardi. — G. Varela/20 Minutes

Ce mardi midi, c'est barbecue pour les 250 salariés du foyer de l'enfance du conseil général. C'est la CFDT qui invite, à l'occasion d'un appel à la grève lancé pour alerter sur les conditions de travail dégradées dans cet établissement situé au Neuhof. Il accueille des enfants et des adolescents en souffrance, souvent placés sur décision de justice.

Situation de sureffectif


« Il y a eu un enchevêtrement d'agressions sur des éducateurs, avec le sentiment d'un manque de soutien au niveau de la direction et du conseil général », regrette Katia Weidner, de la CFDT. Selon elle, le foyer souffre avant tout d'héberger trop d'enfants, dont beaucoup victimes de problèmes psychologiques : « En moyenne, 240 enfants ont été accueillis simultanément en 2012, pour une capacité théorique de 206 places. » Un constat que partage Laurent Schléret, directeur général adjoint du conseil général :« Pour moi, il faudrait une quarantaine d'enfants en moins pour que les conditions soient à nouveau satisfaisantes », confie-t-il. Il annonce aussi qu'au moins cinq adolescents, hébergés dans un pavillon où deux agressions au couteau ont été commises la semaine dernière, seront « réorientés vers d'autres établissements ».

■ Audit et travaux

Le conseil général a lancé un audit pour trouver des « modes d'accueil alternatifs » et désengorger le foyer. L'établissement va aussi bénéficier de 600 000 € de travaux pour moderniser les locaux.