Gaz de Strasbourg ne sera pas privatisé

©2006 20 minutes

— 

La privatisation de Gaz de Strasbourg n'aura pas lieu. Tel en a décidé vendredi le Sénat en retirant l'amendement qui aurait pu permettre la vente du gazier à une entreprise privée.

Une décision incompréhensible selon Fabienne Keller, maire (UMP) de Strasbourg mais saluée par l'opposition socialiste. « La vente des bijoux de famille n'aura pas lieu », s'est réjoui Roland Ries dans un communiqué. Avant d'ajouter que « cette opération, purement financière, avait pour seul objectif de renflouer les caisses de la ville de Strasbourg ». Le sénateur socialiste a également souligné que « Madame Keller a été désavouée par ses propres amis », une preuve selon lui de son « isolement politique ».

Philippe Wendling

« Le gouvernement semblait plutôt vouloir nous aider, mais il a indiqué [vendredi] être défavorable à l'amendement pour des raisons que je n'ai pas bien comprises », s'est étonnée Fabienne Keller.