Week-end à Baden-Baden pour les fans d'espéranto

©2006 20 minutes

— 

C'est le grand rendez-vous des espérantistes frontaliers. Ce week-end, à Baden-Baden en Allemagne (les 21 et 22 octobre), la convention d'automne d'espéranto va rassembler quelque 200 aficionados de cette langue élaborée en 1887 par un Polonais. Un événement que ne pouvait rater l'association Espéranto-Strasbourg. Selon son président, Gilbert Stammbach, l'espéranto, reconnue par l'Unesco depuis 1954, est un « outil de communication internationale, comme l'anglais, même si la langue est plus neutre. Mais ce n'est pas une langue morte ! » L'espéranto s'apprend en quelques mois. « Ça me sert pour les voyages », témoigne Bernard, espérantiste depuis 1980. Selon l'association, l'espéranto est un peu plus parlé en Alsace qu'ailleurs, « en raison de la présence des institutions européennes », juge Gilbert Stammbach. La région compte environ 150 espérantistes répertoriés, « et d'autres, autodidactes, comme les joueurs d'échec ».

M. Z.