Une semaine pour rappeler les limites

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

« Le nombre d'accidents est en baisse, mais leur gravité augmente, avec une forte hausse des tués. Les jeunes sont particulièrement touchés », a déploré hier le préfet de région, Jean-Paul Faugère, à l'occasion de la présentation du programme de la Semaine de la Sécurité routière. Dans ce contexte, les autorités comptent bien profiter de la manifestation, qui se déroule du 16 au 23 octobre, pour rappeler les règles de bonne conduite. De nombreuses actions de sensibilisation aux risques encourus par les usagers du bitume sont ainsi prévues dans l'ensemble du département. Quant aux contrôles routiers, ils seront également renforcés, mais dans une optique davantage pédagogique que répressive.

Car, au-delà de la verbalisation des contrevenants, le colonel Bruno Jockers, commandant du groupement de gendarmerie du Bas-Rhin, a estimé hier qu'il fallait avant tout « travailler sur l'évolution des comportements. Par exemple, nous avons eu récemment un accident mortel impliquant un piéton, qui a traversé une route sans entendre arriver un poids lourd, parce qu'il portait un baladeur sur les oreilles. » Pour autant, l'aspect répression ne sera pas négligé. Trois radars mobiles supplémentaires, c'est-à-dire embarqués dans des véhicules de police ou de gendarmerie, seront ainsi opérationnels courant 2007. Ils seront complétés par quatre appareils fixes, deux d'entre eux devant être opérationnels près de Dorlisheim et de Niederbronn-les-Bains avant la fin de cette année.

L. Meignin

Cette année, le thème de la Semaine de la Sécurité routière sera « les accidents ne s'arrêtent pas en ville ». Dans le Bas-Rhin, 64 % d'entre eux ont lieu en agglomération. Prog. sur www.securiteroutiere.gouv.fr