Un prof d'allemand menacé d'expulsion

©2006 20 minutes

— 

« Normalement, je suis censé quitter la France ce jeudi. » Amidou Cissé, professeur d'allemand dans l'établissement privé Michaël de Koenigshoffen, a reçu de la préfecture, il y a un mois, une invitation à quitter le territoire français. En signe de protestation, ses collègues, des élèves et quelques parents ont manifesté hier après-midi, place Kléber.

L'école avait embauché ce Malien en septembre 2005, alors qu'il avait un statut d'étudiant en Allemagne. Le rectorat avait donné son accord au recrutement mais, en août, la préfecture a refusé de renouveler son titre de séjour, signalant qu'il aurait dû avoir un permis de travail pour exercer. « Le rectorat ayant accepté Mr Cissé à ce poste, nous n'avons pas envisagé qu'il fallait un permis », indique Xavier Marcilly, directeur de l'école. Refusant d'endosser ce cafouillage administratif, Richard Franco, directeur de cabinet du recteur, signale que « le rectorat n'est pas l'employeur, notre rôle est seulement de vérifier la compétence de l'intéressé ». Amidou Cissé, lui, est désormais expulsable.

J. B.