Un nouvel écrin pour l'IEP

Thomas Calinon

— 

Le bâtiment accueillera 2 200 étudiants à la rentrée 2015.
Le bâtiment accueillera 2 200 étudiants à la rentrée 2015. — Lipsky + Rollet Architectes

PAPS/PCPI. Derrière cet acronyme barbare se cache l'un des projets majeurs pour l'enseignement à Strasbourg et le rayonnement de la ville. Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur, sera sur le site de l'Hôpital civil ce matin pour poser la première pierre du bâtiment abritant le Pôle d'administration publique de Strasbourg et le Pôle de compétence en propriété intellectuelle.

Augmentation d'effectifs


Le premier regroupera l'Institut d'études politiques (IEP), l'Institut de préparation à l'administration générale (IPAG), qui abandonneront leurs vieux locaux de l'avenue de la Forêt noire, ainsi que l'Institut des hautes études européennes. Le second est constitué de trois établissements spécialisés dans la propriété intellectuelle, dont l'INPI. Financé à parts égales par les collectivités locales et l'Etat pour un montant total de 52, 1 millions d'euros, le bâtiment de 14 000 m2 conçu par le cabinet d'architectes Lipsky + Rollet sera construit sur le site de l'ancienne clinique médicale A. « Nous avons pour le moment 4 500 m2 que nous partageons avec l'IPAG, et nous allons plus que doubler notre surface, se réjouit Sylvain Schirmann, le directeur de l'IEP. Cela va nous permettre d'augmenter et de diversifier les formations, et de nous mettre au même niveau en effectifs que les autres IEP de région. Nous sommes à 1 200 étudiants quand ils sont plutôt autour de 1 800. » Autre avantage, le nouveau bâtiment sera plus proche de l'ENA, ce qui facilitera les échanges. Il doit être livré pour la rentrée 2015.