Recherche bénévoles désespérément

©2006 20 minutes

— 

Recruter de nouveaux bénévoles tout en présentant leurs activités, tel était le but de quelque 300 associations réunies ce week-end au parc des expositions du Wacken. « Ce salon représente un vivier intéressant de personnes qui veulent s'engager mais ne savent pas trop quoi faire », explique Jean-Louis Andrés, membre du Centre du volontariat. Une aubaine pour de nombreuses structures associatives contraintes à recourir aux petites annonces sur Internet ou dans les pages de la presse quotidienne régionale pour pallier la pénurie de bénévoles.

« De nos jours, les gens pratiquent l'adhésion zapping. Ils n'adhèrent à des associations que pour avoir accès à certaines activités, note Michèle Bousquet, juriste de la Maison des associations. Mais la base de militants qui s'investissent vraiment diminue. Certaines associations ont notamment du mal à renouveler leurs dirigeants, en raison des lourdes responsabilités qu'accompagnent ces postes. » Un constat partagé par Pascal Nouy, membre de la structure d'accueil chrétien aux gais et lesbiennes David et Jonathan : « Il est vraiment de plus en plus difficile de trouver des remplaçants, se désespère-t-il. De nombreuses personnes recherchent de la convivialité mais oublient malheureusement le côté militant qui pour nous est très important en terme de visibilité. » « Les gens sont de plus en plus égoïstes, ajoutent amèrement Isabelle et Annick, de l'association de femmes homosexuelles, La lune. On veut consommer mais plus aider ! »

P. W.

La Maison des associations de Strasbourg recense, sur son site Internet, quelque 500 associations culturelles, sportives, caritatives ou humanitaires. Site : www.mdas.org