Arnaud Labrell condamné à perpétuité pour parricide

©2006 20 minutes

— 

A l'énoncé du verdict, Arnaud Labrell est resté sans réaction. Jugé en appel par la cour d'assises du Bas-Rhin, le jeune homme de 33 ans a été condamné vendredi à la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir empoisonné ses parents à l'arsenic. Une peine identique à celle infligée en première instance, excepté qu'elle n'est plus assortie d'une période de sûreté de 22 ans.

Des analyses des cheveux des victimes ont révélé une intoxication chronique remontant à dix mois pour le père et quatre pour la mère. Mais, c'est une dose fatale d'arsenic qui les a tués en octobre 2001. Dans son réquisitoire, l'avocat général a dénoncé un mobile « aussi affectif que financier », pointant une « dépendance de toujours d'Arnaud » à l'égard de ses parents, qui souhaitaient interrompre ce soutien matériel. Le magistrat a aussi rappelé que l'accusé avait découvert que ses parents prévoyaient un testament favorisant sa soeur.

J. B.