« Je m'attends à un spectacle comique »

Floréal Hernandez

— 

Les Harlem Globetrotters multiplient facéties et acrobaties lors de leur show.
Les Harlem Globetrotters multiplient facéties et acrobaties lors de leur show. — C. VILLEMAIN/20 MINUTES

Les joueurs de la SIG délaissent le parquet du Rhenus pour les tribunes. Samedi, certains d'entre eux viendront dans leur salle comme spectateurs des Harlem Globetrotters. « C'est la première fois que je vais les voir. J'emmène l'aîné de mes garçons, Isaac, 9 ans, indique Aymeric Jeanneau. Plus jeune, j'avais une VHS retraçant leur histoire. »

Ricardo Greer est bien au courant de celle-ci. Un de ses meilleurs amis, Orlando Antigua surnommé « Hurricane », a été « le premier Hispanique de l'équipe. Il me donnait des billets pour aller le voir. J'y allais avec Jeff. Le show est génial », sourit le Dominicain.

Alexis Ajinça compte s'asseoir « dans la tribune VIP, sourit-il. J'ai envie d'assister à leur show depuis tout petit. » Le pivot de la SIG se mesurerait bien aux Harlem Globetrotters. « Leur très grand n'a pas l'air très mobile, note-t-il. Peur d'être tourné en bourrique ? Non. Et si c'est le cas d'un côté du terrain, ce ne sera pas moi de l'autre côté (rire). »

L'aîné des frères Greer se verrait bien lui aussi sur le parquet. « ça doit être drôle de jouer avec eux. Tu fais des tours, tu branches ton adversaire. Et puis, ça reste des joueurs de basket, certains jouaient en NCAA. » Son pote Orlando Antigua est passé par l'université de Pittsburg et a été en sélection dominicaine. Aujourd'hui, il est assistant coach à l'université du Kentucky.

Quand on évoque les Harlem Globetrotters, Vincent Collet fait une moue dubitative. Le spectacle n'a pas l'air d'emballer l'entraîneur de la SIG et de l'équipe de France. « Curieux de voir le show , » Jeanneau s'attend « plus un spectacle comique qu'à du basket de haut niveau ».