Le FCM prêt à faire la fête à la Meinau et à gâcher celle du RCS

— 

« Pour nos supporters, c'est le match à ne pas perdre », annonce Samir Kecha, le capitaine du FC Mulhouse. Le gardien Yoann Djidonou poursuit : « Samedi après le nul contre Chasselay [0-0], ils se foutaient de ce résultat alors qu'on avait raté un penalty à la 92e, ils ne parlaient que du match à la Meinau. » Les supporters du FCM devraient être 300 dans le kop visiteur.

« Match de l'année » pour le FCM ?


Pour les Mulhousiens, 3es ex aequo mais en perte de vitesse en championnat – une victoire sur leurs six derniers matchs –, « ce derby arrive à point nommé, estime Djidonou. Il ne faudra rien calculer, se donner à fond. » Kecha prédit « un vrai combat. Strasbourg a une belle équipe, on n'aura pas le droit à l'erreur. A l'aller, ils ont profité de la seule qu'on a commis. Le Racing joue au ballon, si on les laisse jouer, on va passer un sale match. »

Pour sa deuxième visite à la Meinau après un « Strasbourg-Monaco où il y avait Giuly », le défenseur espère « une belle fête du foot alsacien. Il ne faudrait pas que les mêmes incidents qu'à l'aller [gaz lacrymogènes] ne viennent la gâcher. Surtout qu'il y a des enfants en tribunes. » Par contre ruiner celle du Racing en gagnant à la Meinau réjouirait les supporters du FCM. Le derby passerait de « match à ne pas perdre » à « match de l'année ». F. H.