Fischer : pression syndicale maintenue

©2006 20 minutes

— 

Entamée jeudi soir, la grève illimitée du personnel administratif de la brasserie Fischer doit se poursuivre aujourd'hui à Schiltigheim. « Nous n'empêcherons pas le fonctionnement du site, mais nous poursuivrons nos tournées dans les ateliers pour sensibiliser les salariés », a indiqué hier à 20 Minutes Lino Scichilone Calogero, délégué CFDT chez Fischer. Tout comme la CGT et FO, son syndicat a refusé de se prononcer sur la réorganisation économique de l'usine schilikoise, jeudi après-midi lors d'une réunion avec la direction. Cette dernière propose un plan social qui doit être mis en oeuvre dans le cadre d'un projet de location-gérance de Fischer au groupe néerlandais Heineken, son propriétaire. Parmi les 90 salariés que comptent les services administratifs, 50 seraient concernés par ce plan et pourraient être transférés vers le siège de Heineken à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine). Les syndicats estiment que cette réorganisation menace à terme 160 emplois dans les usines Fischer et Heineken de Schiltigheim.

L. M.