Ceux qui aiment la nature prendront le train et le vélo

©2006 20 minutes

— 

Deux cent dix kilomètres à bicyclette et le reste en train. C'est le périple, entamé vendredi dernier, que viennent d'accomplir six eurodéputés écologistes. A tour de rôle, ils se sont relayés pour effectuer le trajet Bruxelles-Strasbourg à vélo et par chemin de fer, à l'occasion de l'ouverture de la session du Parlement européen.

Objectif : présenter leur campagne sur la « mobilité durable », qui vise à promouvoir les modes de transport respectueux de l'environnement. Hier midi, sur la passerelle Mimram, la Finlandaise Statu Hassi et l'Allemand Michael Cramer ont rappelé l'importance d'agir sur les modifications climatiques liées à la pollution : « Il faut développer le péage pour les poids lourds sur toutes les routes d'Europe », a réclamé Michael Cramer. Alain Jund, Marie-Dominique Dreyssé et Yann Wehrling, trois figures locales des Verts, assuraient le comité d'accueil, rappelant « l'importance d'agir à Strasbourg, où la voiture gagne du terrain ».

J. B.