Se rapprocher du travail à distance

Thomas Calinon

— 

La Plage digitale, à Strasbourg, est un espace de télétravail et de coworking.
La Plage digitale, à Strasbourg, est un espace de télétravail et de coworking. — G. VARELA/20MINUTES

Le développement du télétravail reste « tributaire d'un important travail de communication ». Telle est la conclusion de l'Adeus (Agence de développement et d'urbanisme de l'agglomération strasbourgeoise) après une enquête menée en 2012 auprès de 80 acteurs économiques. Si 30 % d'entre eux pratiquent le télétravail, 40 % n'y songent même pas. Et parmi ceux qui ont franchi le pas, il s'agit dans 95 % des cas de télétravail à domicile, comme pour 150 des 640 salariés d'Alcatel-Lucent à Illkirch. « Cela nous procure de la flexibilité, ça facilite l'équilibre entre travail et vie privée et ça limite les pertes de temps dues aux déplacements et aux bouchons », énumère Xavier Thomas, directeur des ressources humaines.

Susciter des vocations


Pour faire sauter les freins au développement du télétravail, ses promoteurs misent aujourd'hui sur les télécentres, comme Bureau Mobile, inauguré en 2011 à Reichstett. Des travailleurs indépendants, des autoentrepreneurs et des salariés y disposent, entre autres, de salles de travail et de réunion équipées. « Le siège de notre entreprise est à Haguenau mais il est petit, du coup ce n'est pas possible de recevoir du monde, indique Jean-François Vetter, directeur technique du développeur de logiciels GreenIvory et télétravailleur. Nous utilisons le télécentre jusqu'à trois ou quatre fois par semaine comme lieu de réception pour les clients et espace de réunion pour les salariés. Ca nous évite d'avoir à investir dans des locaux plus grands. » « Pour les salariés, le télécentre évite le fait d'être isolé chez soi et le risque de mélanger vie professionnelle et vie privée, argumente Jean-Christophe Uhl, dirigeant d'UBI et créateur du lieu. Ça rassure aussi certains employeurs qui imaginent leurs salariés en chaussettes sur le canapé en train de regarder la télé… » Pour susciter des vocations, la CCI de région recrute actuellement 15 entreprises et 55 télétravailleurs pour expérimenter le télétravail en Alsace.