La SIG ne veut pas être le Mickey de la Leaders Cup

— 

La SIG s'est vue remettre son passeport pour la Leaders Cup, samedi avant la victoire face à Orléans (81-70). A Disneyland, les Strasbourgeois n'ont pas l'intention d'être les Mickey de la nouvelle formule de la Semaine des As. Grâce à leur succès du week-end, Ricardo Greer et sa troupe seront tête de série lors du tirage au sort, ce mercredi à 11 h 30. « Peu importe ce statut, toutes les équipes qui sont qualifiées sont fortes », estime l'ailier-fort. Les quatre adversaires potentiels de la SIG en quarts de finale sont l'Asvel, Chalon, Roanne et Orléans. La seule chose qui intéresse le Dominicain : « Remporter ma première Leaders Cup. » Car c'est le seul titre français qui manque Greer, double champion de France 2005 et 2008 et, vainqueur de la Coupe de France 2007. Une volonté partagée par le président du Directoire de la SIG, Martial Bellon, qui a revu la prime de victoire à la hausse. ■ F. H.