Ils ont bien fait de hennir à Hoerdt

©2006 20 minutes

— 

Sylvain Heisserer, 27 ans, est un homme discret. Il n'est pas du genre à encourager bruyamment le cheval sur lequel il a parié, « mais mon coeur bat à cent à l'heure pendant la course », assure t-il. Comme beaucoup d'habitués de l'hippodrome de Hoerdt, il était là hier pour le lancement du meeting automnal. Un événement que Dominique Faullumel, qui se qualifie de « parieur du dimanche », ne voulait pas manquer. Son plaisir ? « Voir les courses avec l'espoir de repartir avec un petit gain. » Avec une centaine de chevaux et neuf épreuves, du plat au trot, pour une mise de base de 2 e, les possibilités ne manquaient pas hier. D'où une affluence record, évaluée à 3 000 personnes par les organisateurs, et dopée par de nombreuses animations (lire ci-dessous). Concoctée par la société des courses de Strasbourg et ses partenaires, cette fête de l'hippodrome de Hoerdt « permet de s'ouvrir à un public plus large, notre grand souci étant de toucher davantage les jeunes », indique l'un de ses responsables, Marc Freysz.

Ludovic Meignin

Parmi les animations proposées lors de la fête de l'hippodrome, des promenades à poney, un groupe folklorique alsacien et une réunion de plus de 600 chiens, présentés en marge des courses de chevaux.