Les« zones mixtes » divisent

Thomas Calinon
— 
Une " zone mixte " au centre-ville.
Une " zone mixte " au centre-ville. — G.Varela/20Minutes


A Strasbourg, la cohabitation entre piétons et cyclistes est parfois problématique. Elle prend aujourd'hui un tour judiciaire. Après plusieurs échanges infructueux, l'association Piétons 67 a en effet engagé un recours au tribunal administratif contre la ville et la communauté urbaine de Strasbourg, afin de contester la légalité des « zones mixtes », où cyclistes et piétons cohabitent sur un même trottoir.



Un délai d'un mois



« Nous voulons juste que le Code de la route soit respecté, fait valoir Gilles Huguet, président de Piétons 67, présent mercredi à l'audience. Les cyclistes ne peuvent pas être sur les trottoirs, sauf les enfants de moins de 8 ans. Ce que nous contestons avant tout, ce sont les zones mixtes en secteur bâti, où les gens qui sortent de chez eux se heurtent à des cyclistes qui rasent les murs. » « Quand on voit comment certains cyclistes déboulent sur ces zones, on se dit que la manière de réagir n'est pas forcément à la portée des piétons les plus jeunes et les plus âgés », plaide Me Vincent Delattre, l'avocat de l'association. Le rapporteur public – un magistrat chargé de proposer une solution au litige – considère que la situation est effectivement « problématique » quand les espaces dévolus aux uns et aux autres ne sont pas clairement matérialisés. « Nous proposons de donner un mois à la ville pour interdire la circulation sur ces trottoirs ou mettre en place la matérialisation nécessaire », suggère-t-il au tribunal.

Contacté après l'audience, Alain Jund (EELV), adjoint à l'urbanisme, affirme que « beaucoup de choses ont changé depuis que le recours a été introduit ». La création de « zones mixtes » problématiques a par exemple cessée et certaines ont été converties en « voies vertes », prévues par le Code de la route. Le tribunal tranchera le 23 janvier. ■ 

■ Un plan « Piétons »

La ville s'est lancée dans un plan « piétons », destiné à encourager la marche à pied. Un premier axe doit voir le jour entre la gare et la place du Marché, à Neudorf. Des aménagements vont être réalisés dès cette année dans la rue du Maire Kuss, quartier gare.