Locaux du Parlement : accord en vue

©2006 20 minutes

— 

Un compromis semble proche dans l'affaire des immeubles du Parlement européen. L'institution a confirmé qu'une réunion devait se tenir, hier soir, avec la ville « pour se pencher sur une proposition en vue d'un préaccord ». Le Parlement restait toutefois prudent sur l'issue de la rencontre en précisant que « pour l'instant, rien n'est défini ». Même son de cloche du côté de la ville, qui souhaite elle aussi rester discrète tant qu'aucun compromis n'est finalisé. S'il se confirme en tout cas, l'accord devrait être conforme à la proposition de l'expert, Yves Jégouzo, nommé cet été par Matignon pour trouver une issue à cette crise qui empoisonne depuis plusieurs mois les relations entre le Parlement et la ville de Strasbourg.

Pour mémoire, le litige porte sur les conditions du rachat par le Parlement des immeubles qu'il occupe actuellement dans le quartier européen, à proximité du Wacken. Yves Jégouzo propose que le Parlement devienne propriétaire de l'ensemble des bâtiments qu'il utilise, moyennant un prix global (lire encadré). Ce dernier inclurait un immeuble supplémentaire. Une solution qui permettrait aussi à l'institution de devenir propriétaire de l'ensemble des terrains qui l'accueillent à Strasbourg.

L. Meignin

L'eurodéputé UMP Alain Lamassoure estime le prix d'achat des bâtiments et des terrains entre 140 et 150 millions d'euros.