Les parkings-relais passés à la loupe

©2006 20 minutes

— 

L'Agence de développement et d'urbanisme de l'agglomération strasbourgeoise (Adeus) a présenté hier une étude sur l'utilisation des huit parkings-relais (P+R) et leur avenir. Onze ans après leur lancement, ils offrent aujourd'hui 4 030 places de stationnement réparties le long des lignes de tramway. Ces parkings sont « plus attractifs pour les déplacements occasionnels », précise Laurent Stemmelen, chargé d'études à l'Adeus. Il constate également qu'ils sont moins utilisés pour les déplacements pendulaires (domicile-travail). Pour renforcer l'attractivité des P+R actuels et futurs, la CTS travaille notamment sur une nouvelle signalétique.

L. M.

Rens. : www.adeus.org

Dans le cadre des extensions en cours des lignes du tram, deux nouveaux parkings-relais verront le jour. Le premier, Boecklin, comptera environ 200 places. Le second, Aristide-Briand, offrira quant à lui une capacité totale de 300 à 400 places.