Les parrains d'enfants sans papiers mobilisés pour la rentrée

©2006 20 minutes

— 

Armand Jung, député PS, a conduit Abdoulaye, 5 ans, et Mariam, 3 ans, jusque dans leur salle de classe de l'école Scheppler, hier matin. D'origine guinéenne, leur famille attend une réponse de la préfecture après avoir déposé une demande de régularisation, dans le cadre de la circulaire Sarkozy. Pour « symboliquement rendre les enfants sans papiers du département aux équipes éducatives », RESF 67 a demandé à une vingtaine de parrains – des volontaires qui suivent les familles dans leur procédure – de les accompagner jusqu'en classe. Un geste soigneusement accompli par Armand Jung. « Cette famille est dans une démarche d'intégration que je soutiens », a expliqué le député, ajoutant qu'il « n'accepterai[t] jamais qu'elle soit expulsée ». Catherine Trautmann et Robert Hermann, également élus PS, l'imiteront aujourd'hui en accompagnant des collégiens pour leur rentrée.

J. B.