Mont Sainte-Odile: l'Etat en accusation

©2006 20 minutes

— 

Les victimes de la catastrophe du mont Sainte-Odile ainsi que leurs familles ont à nouveau rendez-vous avec la justice. Le tribunal de grande instance de Strasbourg doit examiner aujourd'hui la requête de l'association qui les soutient, Echo, déposée contre l'Etat français pour durée excessive de la procédure judiciaire.

A la suite d'une instruction marathon, les responsables de l'accident de l'Airbus en 1991 n'ont été jugés qu'en juin de cette année. « Les familles ont supporté quatorze ans d'attente », dénonce Alvaro Rendon, président de l'association, qui espère que « le tribunal reconnaîtra l'incapacité de l'Etat à rendre la justice dans cette affaire ».

J. B.

Le parquet de Strasbourg s'était prononcé en novembre 2005 contre la tenue de ce procès avant que l'affaire ne soit jugée au pénal à Colmar. Cette décision avait poussé Echo à saisir la Cour européenne des Droits de l'homme.