La mise au Vert des régionalistes

©2006 20 minutes

— 

Depuis hier et jusqu'à demain, la fédération Régions et peuples solidaires (RPS), qui regroupe onze partis régionalistes et autonomistes présents en France, tient son université d'été à Mulhouse. « Notre but n'est pas de refaire les contours géographiques, explique Daniel Willme, président de l'Union du peuple alsacien (UPA), co-organisateur de la manifestation, mais de demander plus de décentralisation à l'Etat. »

Un transfert des pouvoirs que Philippe Sour, porte-parole de RPS, n'envisage pas sans une prise en compte des problèmes économiques et sociologiques spécifiques à chaque région. « Il est évident qu'il n'est d'aucune utilité de conférer des pouvoirs maritimes à l'Alsace », ironise-t-il. Ce premier jour d'université d'été a été marqué par l'absence de Jean-Marie Bockel, maire (PS) de Mulhouse, et par la présence de Yann Werhling, un secrétaire national des Verts à qui les régionalistes ont promis le soutien pour l'élection présidentielle de 2007.

P. W.