Découvrir le patrimoine juif alsacien

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Lancée en 1996 dans le Bas-Rhin afin de mieux faire connaître le patrimoine juif alsacien, la Journée de la culture juive, qui se déroulera ce dimanche 3 septembre dans une quarantaine de lieux de la région ainsi que dans toute l'Europe, en est à sa onzième édition. « Notre objectif est de montrer combien le judaïsme a apporté à l'Europe et inversement », explique Claude Bloch, initiatrice et coordonatrice du projet. « Qu'il s'agisse, entre autres, de la langue ou de la nourriture, avec le foie gras introduit dans la région par des Juifs venus de Pologne, les interconnexions des cultures alsaciennes et juives sont nombreuses », précise André Weill, l'un des organisateurs et président de l'association B'nai B'rith René Hirschler.

Au programme de cette manifestation, des visites gratuites ou demi-tarif des hauts lieux du judaïsme alsacien, ainsi que des conférences, des concerts et des dégustations culinaires. Un itinéraire au gré des synagogues, des bains rituels (ou mikvé) et autres cimetières qui témoignent des détériorations subies du fait du temps et de l'histoire. Comme l'a rappelé hier à l'occasion de la présentation de cette journée, Alphonse Troestler, vice-président (UMP) du conseil général du Bas-Rhin, « les traces laissées par la communauté juive en Alsace sont anciennes et nombreuses à l'exemple des synagogues ». Mais, désertification rurale oblige, seules une quinzaine d'entres elles remplissent encore aujourd'hui leurs fonctions cultuelles.

P. Wendling

Rens. : www.jewisheritage.org

A l'occasion de la Journée de la culture juive, un DVD interactif, disponible prochainement dans le commerce, proposera, entre autres, sept itinéraires de présentation du patrimoine juif alsacien.