Fabienne Keller : «Les choses deviennent concrètes»

©2006 20 minutes

— 

Interview de Fabienne Keller, maire (UMP) de Strasbourg, présidente de l'association TGV-Est-européen.

Quelle importance attribuer à cette mise en circulation ?

Elle est symbolique mais importante. Cela fait vingt-cinq ans que les Strasbourgeois attendent le TGV, doutant parfois du fait qu'il arrive un jour. Avec cet événement et les travaux dans et autour de la gare, les choses deviennent concrètes.

Quelles retombées peut en attendre Strasbourg à partir de juin 2007 ?

Le TGV apportera du dynamisme. La ville sera bien plus accessible pour, par exemple, assister à un événement culturel ou installer des sièges d'entreprises.

Et à terme, il y a le lancement du TGV Rhin-Rhône, prévu en 2012...

Tout cela va changer le positionnement de la ville en Europe. Elle se retrouvera à la croisée d'un axe est-ouest, grâce au projet de Magistrale jusqu'à Budapest, et d'un axe nord-sud jusqu'à Lyon.

Recueilli par J. B.