Un avant-goût de TGV-Est européen

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Le compte à rebours installé dans la gare a beau afficher J-286, une première rame du TGV-Est accueillera des voyageurs dès demain matin à Strasbourg (départ à 5 h 26, arrivée à Paris à 9 h 43). A raison d'un aller-retour quotidien, ce TGV mettra donc quatre heures dix-sept pour rejoindre la capitale. En attendant la mise en service de la ligne à grande vitesse (LGV-Est) entre Baudrecourt (Moselle) et Vaires (Seine-et-Marne), le 10 juin. Paris ne sera alors plus qu'à deux heures vingt de Strasbourg, contre quatre heures minimum actuellement.

D'ici là, ce premier TGV préfigure les améliorations qu'entend faire la SNCF. Car l'innovation ne sera pas seulement technique, avec des rames qui pourront rouler à 320 km/h. Outre un design particulièrement soigné et un confort accru, la SNCF entend offrir à ses voyageurs « des innovations, notamment en matière de restauration, indique Daniel Pfister, responsable de la mise en oeuvre du TGV-Est à la direction régionale de Strasbourg. Des équipes mixtes franco-allemandes seront également mises en place dès l'année prochaine sur les liaisons internationales du TGV-Est, notre objectif étant qu'il y ait un saut qualitatif perceptible dans la relation avec notre clientèle ». Des formations d'un genre nouveau, fondées sur l'improvisation théâtrale, ont même été dispensées aux personnels du TGV-Est afin de leur permettre d'apporter des réponses adéquates aux situations, parfois tendues, qu'ils peuvent rencontrer avec la clientèle.

Ludovic Meignin

Pendant la période de lancement du TGV-Est, les tarifs Prem's seront proposés à partir de 20 e en seconde classe et dès 35 e en première, quelle que soit la destination. www.tgvesteuropeen.com