— no credit

Strasbourg

La péniche qui provoque des remous

Amarrée sur le quai des Pêcheurs, la péniche-bar l'Hippocampe arbore une voyante structure métallique surplombée d'un toit en tôle

Amarrée sur le quai des Pêcheurs, la péniche-bar l'Hippocampe arbore, fixée sur le pont, une voyante structure métallique surplombée d'un toit en tôle. Son propriétaire, Alfred Eiller, qui souhaite transformer l'endroit en « lieu de petite restauration », a créé cet étage il y a quelques mois pour accueillir une salle à manger. « Les contours métalliques seront prochainement isolés et recouverts de boiserie », promet le gérant, admettant que les travaux ont pris du retard.

Problème : en mai dernier, le conseiller général PS Robert Hermann a pris sa plume pour dénoncer auprès de Fabienne Keller, maire (UMP) de Strasbourg, la hauteur de la construction qui gêne « très fortement la perspective vers le lycée des Pontonniers, l'une des vues les plus magnifiques de la ville ». Celle-ci tente de réagir mais ses moyens d'actions sont légers, la péniche étant considérée comme un bien meuble ne relevant pas des règles d'urbanisme. Avant l'été, elle saisit la commission de sécurité départementale, qui relève de la préfecture. « Comme l'embarcation accueille du public, son propriétaire devait déposer auprès de la mairie un dossier détaillant l'aspect sécurité du site. Chose qu'il n'a pas faite », explique Roland Geldreich, responsable de la police du bâtiment à la ville. La commission ayant constaté ce défaut, la mairie a pu adresser il y a quelques semaines une mise en demeure à l'exploitant, pour qu'il fournisse un dossier en bonne et due forme. Le genre de procédure qui agace plutôt ce dernier : « Je peux recouvrir le toit d'une bâche et j'invite à bord tous ceux qui veulent apprécier la vue. Je veux juste qu'on me laisse bosser », lâche Alfred Eiller.

J. B.

La péniche est située en secteur protégé. Les architectes des bâtiments de France, n'ayant reçu aucune demande d'autorisation de travaux, ont dressé fin mai un procès-verbal d'infraction, transmis au procureur.