La pauvreté s'installe durablement

— 

En octobre, 5 000 colis ont été servis.
En octobre, 5 000 colis ont été servis. — G.VARELA/20MINUTES

Lors du lancement de sa campagne régionale de collecte de dons*, Caritas Alsace réseau Secours Catholique a présenté ses statistiques d'accueil pour 2011. Principale conclusion : en Alsace, la situation se complique. En 10 ans, le nombre de personnes en détresse rencontrées a doublé : « En 2011, on a rencontré plus de 10 000 ménages, contre 5 000 en 2001. Ce chiffre parle de lui-même », note Laurent Hochart, délégué diocésain pour Caritas Alsace. Avec davantage de femmes et de personnes âgées. Autre constat : la durée de la détresse des ménages augmente. « Il y a une reproduction de la pauvreté entre 3 ou 4 générations », estime-t-il.

Une nouvelle épicerie sociale
Désormais, Caritas Alsace souhaite mettre l'accent sur l'aide alimentaire. Une quatrième épicerie sociale sera d'ailleurs inaugurée ce samedi à Geispolsheim. « Les bénéficiaires ne payent que 10 % de leurs courses. Avec l'argent restant, ils peuvent rembourser leurs dettes ou se payer une formation. C'est un outil qui préserve la dignité de la personne », estime Carole Biebler, responsable alimentation de Caritas. Mais la solution d'urgence que représentent les colis de denrées de première nécessité est encore très convoitée : en octobre, 5 000 colis ont été distribués à la permanence strasbourgeoise Soit 1 430 familles concernées.A.I.