STRASBOURG - Les brasseurs d'Alsace amers

— 

« Ce n'est pas satisfaisant, c'est tout juste une aumône ! » Michel Haag, le patron du syndicat des brasseurs d'Alsace et de la brasserie Meteor, ne goûte guère la position de la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale, qui a décidé mercredi que la nouvelle taxation sur la bière ne touchera pas les brasseries produisant moins de 10 000 hectolitres par an. « ça va concerner beaucoup de micro-brasseries, mais ça ne représente que 5 des 480 millions d'euros que l'on nous réclame », dénonce Michel Haag.T.C.