Tour de France 2022 : Combien coûte un vélo de pro ?

CYCLISME Rien que la roue arrière de certains vélos peut valoir 3.000 euros

20 Minutes avec agence
— 
Tadej Pogacar devrait encore cette année avoir l'un des vélos les plus chers du péloton.
Tadej Pogacar devrait encore cette année avoir l'un des vélos les plus chers du péloton. — Thibault Camus/AP/SIPA

L'édition 2022 du Tour de France démarre ce vendredi à Copenhague avec un contre-la-montre de 13 km. Les fans de la Grande Boucle vont pouvoir à nouveau s’extasier devant les exploits de leurs favoris. Mais aussi devant leurs vélos, à des années-lumière de la bicyclette de monsieur tout le monde. En termes de performances bien sûr mais aussi de prix…

Des vélos disponibles dans le commerce

Cadres en carbone, freins à disque dernière génération, transmission électronique… Les vélos du Tour de France sont des concentrés de technologie alliant vitesse et fiabilité. Ces deux-roues sont disponibles dans le commerce et donc accessibles à tout un chacun. Encore faut-il avoir le budget qui va avec. Les moins chers du peloton coûtent environ 6.000, selon le site Sports et Loisirs.

Maillot jaune pendant plusieurs jours lors la précédente édition de la Grande Boucle, le Néerlandais Mathieu van der Poel, roulait ainsi avec un Canyon Aeroad CFR disponible en ligne au prix de 8.500 euros. Mais selon France Live, il fallait débourser environ 1.000 euros de plus pour s’offrir la copie exacte du vélo du petit-fils de Raymond Poulidor.

Jusqu’à 15.000 euros

Lors du Tour 2021, le Specialized S-Works Tarmac SL7 du champion du monde Julian Alaphilippe coûtait 13.200 euros. Les vélos les plus chers du peloton avoisinent les 15.000 euros. C’était notamment le cas du Pinarello Dogma F. de l’équipe Ineos ou encore du Clonage V3 RS du vainqueur slovène Tadej Pogacar.

Et ces tarifs à donner le vertige sont ceux des vélos « classiques ». Les bolides utilisés seulement pour le contre-la-montre peuvent atteindre les 20.000 euros. Rien que la roue arrière peut valoir 3.000 euros, précise France Live.

Les vélos des professionnels ont beaucoup évolué au fil des années, notamment au niveau du poids. Aujourd’hui, beaucoup de cadres n’excèdent pas les 850 grammes alors que celui de Raymond Poulidor pesait 2,5 kg. Pour rappel, le règlement actuel impose un poids minimum de 6,8 kg pour un vélo.