Tour de France 2018: Après le plat, les pavés... Le programme de dimanche

CYCLISME Une journée-clé sur les pavés du Nord...

C. Ape.

— 

Le peloton va affronter l'Enfer du Nord
Le peloton va affronter l'Enfer du Nord — MARCO BERTORELLO / AFP

Le programme de la 9e étape du Tour de France du dimanche 15 juillet entre Arras et Roubaix (156,5 km).

> Ce qu’il s’est passé hier

C'était plat, très plat, trop plat. Grellier et Minaard sont partis, Grellier a tenté de faire de la résistance avant de se faire reprendre 10 bornes avant l'arrivée. Et sans surprise, c'est au sprint que ça s'est réglé. Et comme la veille, Dylan Groenewegen est passé devant tout le monde. L'Allemand André Greipel, deuxième, et le Colombien Fernando Gaviria, troisième, ont été déclassés par le jury des commissaires pour sprint irrégulier.

> Les maillots distinctifs

Le jaune : Greg Van Avermaet (BMC)
Le vert : Peter Sagan (BORA)
Le pois : Tom Skujins (TFS)
Le blanc : Soren Kragh-Andersen (SUN)

> Le tweet du jour

Vraiment sympa ce Burghardt. 

> L’étape du jour

Sous les pavés, les pavés ! 

> A quelle heure prendre l’antenne ?

Eh ben dès 13h30 pour vivre tout ça avec nous. 

> Le résumé anticipé de l’étape

Chris Froome n'aime pas les plaisanteries. Celle qui l'a vu perdre 50 secondes en début de Tour sur une chute l'a rendu dingue. Alors sur les pavés, Froome fait rouler. Les Sky font d'entrée le forcing et ne laisse que 2'30 à l'échappée du jour, composée des trois français suicidaires habituels: Pichon, Grellier et Offredo. Au 8e secteur (sur 15), les 3/4 du peloton a déjà sauté de la roue des Sky. Seuls les spécialistes et quelques leaders tiennent le choc, dont Romain Bardet, Vincenzo Nibali et Alejandro Valverde. Inutile de vous préciser que Dan Martin a déjà chuté quatre fois et abandonné. Quintana a sauté, comme d'autres. Les pavés, c'est pas fait pour n'importe qui. Les secteurs 6, 5 et 4 sont fatals à tout le monde sauf 4 Sky: Moscon, Kwiatkowski, Thomas et Froome, Sagan, Van Avermaet, Naesen et deux mecs qui luttent pour être toujours là, Romain Bardet et Valverde.

Enervé de voir Bardet tenir le choc, Froome tente d'accélérer dans le secteur 3, à Camphin en Pévèle. Erreur. Soleil. Froome chute. Geraint Thomas, qui voit la pancarte de leader de la Sky lui tendre les bras, ne l'attend pas. Devant Sagan part seul et personne n'y peut rien. Peu importe, l'info c'est que Bardet arrive dans le même temps que le leader de la Sky. Mais ce n'est pas celui qu'on croit. Froome, lui, perd 1'. 

> A vous de voter

Allez, les cyclix :