Tour de France 2018: Gaviria vise le triplé dans une étape plus que plate… Le programme de vendredi

CYCLISME C'est une étape plate plate plate…

A.H.

— 

Fernando Gaviria a remporté la première étape du Tour de France
Fernando Gaviria a remporté la première étape du Tour de France — Peter Dejong/AP/SIPA

Le programme de la 7e étape du Tour de France du vendredi 13 juillet entre Fougères et Chartres (231 km).

> Ce qu’il s’est passé hier

Des échappés qui creusent l'écart et qui sont rattrapés à la fin. Ça ressemble à ce qui se passe tous les jours ? Et bien non. Entre temps, les Quick Step ont tenté un coup de bordure, finalement pour rien, et Mûr-de-Bretagne a fait des dégâts : Dumoulin et Bardet ont perdu du temps au général à la suite d'ennuis mécaniques et Dan Martin a été le plus fort en haut de la pente.

> Les maillots distinctifs

Le jaune : Greg Van Avermaet (BMC)
Le vert : Peter Sagan (BORA)
Le pois : Tom Skujins (TFS)
Le blanc : Soren Kragh-Andersen (SUN)

> Le Tweet du jour

Attaque de Pierre Rolland !

> L’étape du jour

C'est tellement plat que les coureurs vont voir la ligne d'arrivée depuis la ligne de départ.

> A quelle heure prendre l’antenne ?

Vers 17 heures pour suivre les derniers kilomètres de l'étape et assister à la préparation du sprint. Avant, on peut vous le garantir, il ne se passera (presque) rien.

> Le résumé anticipé de l’étape

Les sprinteurs ont encore deux opportunités avant de vivre l'enfer : des pavés et des montagnes. Du coup, ils ne vont évidemment pas se rater pour cette étape qui finit à Chartres. Quelques coureurs téméraires, à l'instar de Sutherland, Gruzdev et Bouet, prendront la poudre d'escampette pour montrer le maillot. Mais ils seront rattrapés bien assez tôt par le peloton, qui veut régler ça au sprint. A la surprise générale, Gaviria est devancé par Greipel d'un boyau. Thomas Boudat termine troisième. 

> A vous de voter

Allez, les cyclix :