Tour de France 2018: Le doublé pour Gaviria!... Revivez la 4e étape en live

CYCLISME Encore du plat entre La Baule et Sarzeau city...

A.L.G et W.P

— 

Il est pas beau le peloton ?
Il est pas beau le peloton ? — JEFF PACHOUD / AFP

La Baule -> Sarzeau (195 km)...

1. Gaviria
2. Sagan
3. Greipel

Merci à tous de nous avoir suivis aujourd'hui pour cette étape qui s'est avérée beaucoup plus surprenante que prévue. On se retrouve demain pour la quatrième étape, qui sera bien vallonée. Ça va être un régal.

0km: Le doublé pour Gaviria !!!!! Déjà deux étapes pour le Colombien.

0km: C'est Gaviria!!!!!

0km: GAVIRIA OU GREIPEL ?! PHOTO FINISH §!!!

1km: Cest parti pour le sprint !

2km: LES FDJ SONT BIEN PLACES ! ALLEZ ARNAUD !!!

2k: C'est finiiiiii pour les échappés ou presque, aie aie aie...

3km: Pendant ce temps 26 secondes d'avance pour les quatre hommes de tête, ce sont les Dimension Data de Cavendish qui roulent.

4km: Ohhh il y a un AG2R au sol ! Mais Uran aussi a pris du retard ! 

5km: CHUUUUUUUUTE DANS LE PELOTON. Benoot, Matthews et d'autres pris dedans.

6km: 45 secondes d'avance pour les quatre de devant.

8,3km: Le peloton aperçoit les échappées mais il y a encore une minute d'avance…

10km: 1'10 d'avance pour les échappées. C'est chaud, ça brûle.

12km: 1'21 d'avance pour les échappées, ça va être tenduuuuuuuuuuuuuuuuu

13,5km: Les Quick Step posent des questions aux Groupama FDJ. Ca discute dans le peloton. Du coup, devant ça garde un peu d'avance. 1'30 d'avance

14,5km: 1'42 d'avance, les échappées tiennent le rythme devant. Et surtout, derrière, ça ne s'organise pas. Hormis les Quick Step, ça ne roule pas.

16km: Bon, les quatre de devant ont perdu près de 15 secondes en moins de un kilomètre, ça va être chaud.

18km: Toujours 1'55 d'avance pour les échappées... C'est qu'ils peuvent le faire les champions. A Force de jouer, le peloton se retrouve en difficulté (un peu).

21km: Terrible pour les hommes de tête qui se feront reprendre à 400 mètres de l'arrivée tels des Jacky Durand de la belle époque. 

LeDoubsenForce

« Sagan contre Van avermaet à la rigueur. Je connais pas ce Nothomb, bon sprinteur? » 
Mais lol quoi, Amélie Nothomb, la romancière

>> Alors je peux pas parler en son nom mais il me semble que ce soit du second degré, you got it?

23km: Et si, et siiiii? Deux minutes et 15 secondes à un peu plus de 20 bornes. Et si mon prono initial s'avérait incorrect (ça m'étonnerait mais bon).

35km: « Pas d'impact au général ». NOOOON? JUUUURE?

 

39km: On arrive au fameux sprint bonif' qui ne servira donc à rien. L’échappée ne sprint pas, cette étape a été dessinée avec le cul, c’est pas possible.

45km: N'empêche, deux Cofidis devant.. Elle était morte-née, cette échappée.

ChipsRCT

Salut le liveur, bonjour à tous,
5'14 pour le 4 hommes de tête à l'approche du sprint intermédiaire. 2 Français 2 Belges, certains y voient un signe pour ce soir.

Un avis ?

>> Salut Chips. 2-2, polongations puis tirs au but, c'est ce que tu sous-entends? Je prends.

 

50km: Finalement ça rentrera pas avant le sprint. Alors qu'un Cofidis vient de couper le peloton en deux en se cassant la gueule au ralenti. Dan Martin, Jakob Fuglsang et d'autres coureurs retardés dans cette affaire. 

54km: Plus qu'1min30 d'avance pour l'échappée sur le peloton. Ca peut se faire reprendre avant le sprint bonus. 

58km: Bon bah c'est déjà fini. Vivement que ça monte sur plusieurs kilomètres. Vivement la semaine pro, quoi.

60km: Alors que l'échappée aborde la côte de Saint-Jean-la-Poterie, 800m à 7,8%. Ca monte. Pas longtemps mais ça monte.

63km: Ils sont forts. Très forts.

 

67km: Le sprint bonus à 40 bornes de l'arrivée c'est clairement pas la bonne affaire pour les hommes de tête. Si le peloton décide de se disputer les miettes, l'échappée sera vite reprise. 

70km: Van Avermaet en jaune un jour de France-Belgique, c'est tout sauf ce qu'on a envie de voir. Un 10 juillet, en plus. Les mauvais présages.

73km: Pendant ce temps, le boss trolle Bernard Pivot sur les réseaux. Quelle vie on mène, les amis.

 

76km: Evidemment je vous attends dans les commentaires. Car une étape de plaine, c'est avant tout du dialogue entre 20 Minutes et ses lecteurs. 

78km: Sinon, sachez que Nando Gaviria a récolté quelques bons points sur le sprint intermédiaire au kilomètre 97,5. Je sens que le sprinteur de la Quick Step sera intouchable cette semaine. 

80km: 2 minutes et neuf secondes d'avance pour les hommes de tête. Les paysages sont toujours aussi jolis, la sieste est bonne. Tout va bien.

85km: Le point sur l'échappée pendant que le collègue qui me précédait sur ce live joue au ping-pong. Jérôme Cousin a décidé de passer sa vie aux avants-postes en cette première semaine. Il est accompagné de Claeys, Perez et Van Keirsbulck. Ca n'ira pas au bout.

87km: Changement de liveur, donc. Je prends un long relais, probablement jusqu'à la ligne d'arrivée à Sarzeau. Je suis un rouleur, un vrai de vrai. 

89km: Bon ben finalement, sentant le scandale arriver, mon collègue a mis le ola et a décidé fort justement de reprendre les rênes de ce live. Je vais donc déjà vous quitter. C'est dommage, on s'marrait bien. Allez, place au spécialiste. Kenavo, comme on dit chez moi ! 

91km: Après ça ne veux pas dire que je ne cherche pas à m’y intéresser et que je vais faire ce live armé du plus grand professionnalisme possible.

93km: Je vous préviens tout de suite (mais vous vous en seriez rendus compte assez rapidement), moi et le vélo... Disons que mes seules véritables connaissances du cyclisme en généréal et du Tour de France en particulier, c'est... Bon, disons que mes seules véritables souvenirs du cyclisme en généréal et du Tour de France en particulier, c'est la sieste dans le canap les lendemains de fiesta. De fest-noz comme on dit en Bretagne. 

95km: Voici déjà pour commencer la tronche de cette étape entre La Baule et Sarzeau. 

 

15h40 : Bon allez, on arrête les conneries et on prend ce live au sérieux. Ou à peu près. Parce que bon, on ne va pas se jouer de la flûtine non plus, c’est clairement pas l’étape la plus fofolle du Tour. C’est plat. C’est plat et puis c’est tout. Ah non, c’est breton aussi. C’est chez moi (enfin presque, parce que moi je suis plus du côté du Finistère. De Locquirec plus exactement. Oui alors si je devais décrire Locquirec, je dirais que c’est une très jolie station balnéaire et….. On s’en fout, n’est-ce pas ?)

15h35: Saluuuuuut tout le monde ! Si vous dormez déjà, réveillez-vous, et si vous êtes réveillé, prenez un café pour tenir jusqu'à la fin de cette étape. 

Autant vous prévenir tout de suite, comme c'est pat de chez plat de chez plat, ça risque d'être très légèrement soporifique, voire... chiant si vous n'arrivez pas à fermer l'oeil. Mais la bonne nouvelle, c'est que si vous êtes trop stressés par la demi-finale du soir, le Tour peut être un bon moyen de se détendre (avec l'option ventilateur et sorbet framboise).

>> Rendez-vous quand même à 15h, on va bien se marrer...