Retraite d'Andy Murray: «C'est un choc»… Djokovic et d’autres grands noms du tennis rendent hommage à l'Ecossais

TENNIS L'annonce de la très probable retraite d'Andy Murray a ému le monde du tennis pro...

A.L.G.

— 

Djoko et Murray au tournoi de Doha en 2017.
Djoko et Murray au tournoi de Doha en 2017. — KARIM JAAFAR / AFP

L’annonce de la très probable retraite d’Andy Murray à cause d'une douleur trop récurrente a secoué le petit milieu du tennis, à commencer par Novak Djokovic, interrogé en marge d’une opération de promotion et repris par Tennis Actu. Le Serbe ignorait cette information avant que les journalistes ne l’en informent en conférence de presse.

Il n’a pas pu masquer sa surprise et son immense tristesse : « Pour être honnête, je n’étais pas au courant de cette annonce d’Andy. Ok, je n’avais pas vu passer ça. Euh…, je ne sais pas quoi trop dire. C’est un choc. On a le même âge avec Andy. On est de la même génération. C’est vraiment triste de l’avoir vu comme ça, traverser toutes ces dernières années avec ses blessures. Moi aussi, j’ai connu une grosse blessure au coude donc je sais ce que c’est et ce qu’il ressent, sa tristesse. Sa blessure à la hanche sans oublier celle au dos étaient pire que la mienne… »

« C’est un grand champion. C’est mon ami, a poursuivi le numéro 1 mondial. On a grandi ensemble et on se connaît depuis l’âge de 11-12 ans. On se connaît par cœur. On a été rivaux. On a tellement joué de match incroyable l’un contre l’autre partout dans le monde que c’est triste de se dire qu’il va jouer sans doute son dernier Australian Open… Je lui souhaite le meilleur. Andy est père de deux enfants. Il y a beaucoup de choses dans la vie dont il va pouvoir profiter maintenant. »

Le monde du tennis touché dans son ensemble

Avant lui, d’autres grands noms du tennis (en activité ou retraités) ont tenu à réagir à cette annonce.

« Si c’est vrai (sa retraite), je tire mon chapeau à Andy Murray. Une légende absolue. Il fait partie des meilleurs tacticiens au monde. Des résultats incroyables dans "une ère brutale" (comprendre: avec la concurrence folle qu’il y a à cette époque). Rien que du respect. J’espère qu’il finira fort et en bonne santé. »

« Andy, je viens de voir ta conférence. S’il te plaît, continue d’essayer (de jouer), continue de te battre. Je peux imaginer ta douleur et ta tristesse. J’espère que tu arriveras à t’en relever. Tu mérites de prendre ta retraite quand tu l’auras choisi, peu importe quand ce jour arrivera. On t’aime Andy et on veut te voir heureux et en forme. »

« Je ne sais pas quoi ajouter après tous les beaux hommages que j’ai lus toute la journée. Juste de l’amour et un grand merci Andy ».