VIDEO. Emotion: «Il me manque tellement», Federer fond en larmes en évoquant son mentor décédé en 2002

TENNIS La mort de Peter Carter a servi de déclic dans la carrière de Roger Federer, comme il l'explique sur CNN dans cette séquence émouvante...

A.L.G.

— 

Roger Federer.
Roger Federer. — SAEED KHAN / AFP

C’est une séquence rare que CNN a diffusée lundi, un moment d’émotion intense capté au beau milieu d’une interview de Roger Federer. Interrogé sur ses liens avec Peter Carter, cet ancien joueur professionnel qui fut l’un des premiers coachs du Suisse quand il faisait ses débuts sur le circuit pro et qui décéda tragiquement dans un accident de voiture en août 2002, Federer a craqué. Après avoir évoqué avec lui sa rencontre avec Carter, la journaliste demande au joueur suisse ce que l’Australien, décédé avant de voir Federer remporter son premier grand chelem, aurait pensé en le voyant aujourd’hui avec un tel palmarès.

C’est à ce moment-là que Federer a fondu en larme, avant de se reprendre et de répondre avec le cœur : « Il me manque tellement. J’espère qu’il aurait été fier de moi. Il ne voulait pas que je reste un talent gâché. Son départ a été en quelque sorte un appel au déclic et c’est là que j’ai vraiment commencé à travailler très dur. »

Après cet entretien réalisé par la chaîne CNN à Dubaï en fin d’année dernière (soit 16 ans après le décès de son mentor), Roger Federer a avoué à la journaliste Christina Macfarlane qu’il ne s’était jamais effondré de la sorte.