Roland-Garros: Le programme du dimanche 28 mai (1er tour)

TENNIS Tout ce qu'il faut savoir sur la première journée du tournoi...

J.L.

— 

Lucas Pouille à l'entraînement, le 23 mai 2016.
Lucas Pouille à l'entraînement, le 23 mai 2016. — CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

Les favoris en lice

C’est un premier dimanche un poil radin en favoris que nous offre l’organisation en apéritif. Du moins chez les hommes, où un seul top 10 est au programme, l’Autrichien Dominik Thiem (on vous en reparlera). Chez les dames, c’est un peu plus copieux avec le premier match d’Angélique Kerber, qui figurez-vous est numéro 1 mondiale (on en apprend tous les jours). On lui souhaite bien du courage face à Makariva, qui l’a déjà battue quatre fois

Les Français du jour

Stéphane Robert - Grigor Dimitrov (n°11)

Lucas Pouille (n°16) - Julien Benneteau

Horacio Zeballos - Adrian Mannarino

Macro Trungelliti - Quentin Halys

Camilia Giorgi - Océane Dodin

Benjamin Bonzi - Daniil Medvedev

Le match à ne pas rater

Les puristes citeront probablement la rencontre entre Thiem et Bernard Tomic, mais ce serait oublier que l’Australien est une pipe sur terre battue et qu’il n’a levé les bras que cinq fois en 2017. Bref, Thiem va en faire de la chicorée. Non, le vrai match qu’on attend avec des pop corn, c’est celui entre le Bulgare Dimitrov et notre Stéphanou Robert national. A priori injouable pour le papy tricolore (37 piges) complètement à la ramasse cette saison, mais Dimitrov ne va pas fort depuis qu’il a été à ça de sortir Nadal à Melbourne. On l’a même vu se faire souiller par Gasquet à l’entraînement, c’est dire.

La météo

On ne va pas s’emballer mais les cocos, laissez-moi vous dire que ce sera autre chose que l’édition de l’an passé, où Roland avait déménagé au Groënland pendant quinze jours. 32 degrés annoncés, pas un pet de vent, il va y avoir des coups de soleil à la pelle dans les allées du tournoi. Crème solaire indice 50 pour tout le monde, même ceux qui ont passé trois jours sur la Costa Brava à 7 ans, merci d’avance.

Le tweet

Victoria Azarenka est de retour. Enfin presque. L’ex rivale de Serena, qui a fait une pause dans sa carrière pour accoucher d’un petit garçon, a retouché la raquette samedi lors de la journée des enfants. Verdict : il y a encore un peu de boulot avant de gagner ne serait-ce qu’un premier tour de Grand Chelem

Le prono de la rédaction

Le public français va découvrir combien Lucas Pouille a progressé. L’an passé, la révélation du printemps avait ramé 3h durant face à Benneteau. Cette fois, ça ne devrait pas faire un pli pour le plus jeune des deux Français sur le court.