VIDEO. L'Argentine s'offre enfin la Coupe Davis après un dimanche mémorable

TENNIS Del Potro et Delbonis ont renversé la Croatie lors des deux derniers simples...

J.L. avec AFP

— 

L'équipe d'Argentine soulève enfin la Coupe Davis à Zagreb
L'équipe d'Argentine soulève enfin la Coupe Davis à Zagreb — Darko Bandic/AP/SIPA

L'Argentine a enfin remporté la Coupe Davis, après quatre échecs en finale, en retournant la situation face aux Croates dans les deux derniers simples pour s'imposer 3 à 2 dimanche à Zagreb, où Juan Martin Del Potro a été son héros. Tous ses champions, Guillermo Vilas en 1981, David Nalbandian en 2006 et Del Potro lui-même en 2008 et 2011, avaient échoué sur la dernière marche. L'Argentine était la seule grande nation du tennis à ne pas avoir son nom gravé sur le Saladier d'argent.

>> A lire aussi: VIDEO. Coupe Davis. 5h de jeu et une remontada de folie, Del Potro est un géant

Cette anomalie a été réparée en grande partie grâce à un homme, Juan Martin Del Potro, qui a porté l'Albiceleste et parachevé un superbe retour au premier plan. Il y a un an, après plusieurs opérations aux poignets, le médaillé d'argent des Jeux de Rio était classé au-delà de la millième place à l'ATP. De retour cette saison en équipe d'Argentine après quatre ans d'absence, il avait déjà été décisif en demi-finale contre la Grande-Bretagne en triomphant d'Andy Murray.

Ce n'est pas la "Tour de Tandil" qui a eu le bonheur de conclure dans le cinquième match décisif mais un sans-grade âgé de 26 ans, Federico Delbonis. Ce gaucher, 41e mondial, n'a pas tremblé au moment de battre le vétéran Ivo Karlovic, 37 ans, en trois sets faciles 6-3, 6-4, 6-2. Il a transpercé au filet le géant croate (2,11 m), trop peu efficace avec son arme unique, le service.

Delbonis a fait chavirer les quelques milliers de supporters argentins, parmi lesquels Diego Maradona, tous vêtus de bleu clair et blanc, qui ont contribué à la formidable ambiance de la Zagreb Arena presque autant que les Croates dix fois plus nombreux.