Coupe Davis: «Je ne veux pas établir un suspens à la con», Noah pas sûr de rester capitaine des Bleus

TENNIS Le capitaine de l'équipe de France n'est pas encore sûr à 100% de vouloir rester en 2017...

W.P.

— 

Yannick Noah pas sûr de rester capitaine...
Yannick Noah pas sûr de rester capitaine... — Darko Bandic/AP/SIPA

Yannick Noah est-il toujours motivé à l’idée de conserver son poste de capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis ? À première vue, oui. « Franchement, à 90 % c’est bon », a-t-il dit à nos confrères de L’Equipe quand ces derniers lui ont demandé s’il comptait rempiler en 2017. « Je ne veux pas établir un suspens à la con », explique Noah.

Noah veut des certitudes

Le truc, c’est qu’en creusant un peu plus loin, on n’a pas l’impression de voir un homme quasiment sûr de rester l’année prochaine. L’ancien vainqueur de Roland-Garros a encore des doutes quant à l’investissement des meilleurs joueurs français en Coupe Davis, point auquel il attache pourtant une très grande importance.

« Soit j’ai le sentiment que je peux apporter quelque chose, soit je sens que je ne l’ai pas et je ne m’échappe pas juste pour être le capitaine, quoi. […] je veux être totalement en confiance avec des certitudes », a-t-il déclaré.

Tsonga pas là à 100 % ?

Des certitudes qu’il n’aura pas avec l’un des joueurs les plus réguliers en bleu, Jo-Wilfried Tsonga. « je sais que Jo va avoir pendant la saison la naissance de son premier bout de chou. Je sais que son investissement dans la Coupe Davis est total depuis toujours. Il se demande s’il va être à 100 % ou pas. Mais j’ai les cartes en main. »

Nous, on aimerait bien les voir, histoire de comprendre ce qui se cache dans le jeu de Yannick Noah.